32ème Régate Internationale Savoie Mont-Blanc : Bateaux, pelles, bottes et sèche-cheveux

Il fallait être bien équipé en effet pour participer ou assister à cette belle régate. Le temps ne s’était pas mis de notre côté, en particulier le samedi. Il est donc très important de féliciter d’entrée tous les participants à ces deux jours, qu’ils soient rameuses ou rameurs, barreuses ou barreurs, entraîneurs, dirigeants, teneurs de bateaux, arbitres, chargés du bon fonctionnement des différents secteurs opérationnels, en bref tous les bénévoles.

Cette compétition, la plus grosse régate à l’aviron de France,  s’est déroulée sur le bassin du championnat du monde 2015. Pour démontrer l’intérêt de cette épreuve, il suffit de compter les sociétés d’aviron qui étaient présentes sur le lac « d’émeraude » : 59 clubs français, 10 clubs suisses, la Fédération Catalane et le Japon. Les courses étaient différentes le samedi et le dimanche et les finales se sont disputées les après-midis des deux jours.

Sur le plan sportif, la proximité des championnats d’Europe juniors et séniors nous a privés de la présence de quelques belles têtes d’affiche, dans les secteurs féminin et masculin.

Pour tirer des enseignements des résultats, le bilan de la ligue est plutôt positif car, sur 34 finales A, 16 victoires sont à mettre au crédit de nos clubs. La présence des équipes du Japon et de la Fédération Catalane a pesé sur les résultats de nos bateaux juniors et séniors ; c’est ainsi que la Catalogne s’attribue 7 victoires et le Japon 3 victoires dans ces deux seules catégories.

Du côté de la ligue, l’Aviron Grenoblois se classe cinq fois premier,  Aix les Bains  trois fois, l’AUN Lyon et le CA Lyon deux fois, Chambéry, Valence, Evian et Lyon Caluire une fois. C’est surtout chez les J16 que la ligue a obtenu ses meilleurs résultats, 10 victoires sur 13 courses, avec deux beaux doublés ; il s’agit des Aixois Chamorand et Assier qui remportent le 2 de couple le samedi et le 2 sans barreur le dimanche, et de la Grenobloise Lunatti sur la plus haute marche en 2 de couple le samedi et en skiff le dimanche.

Pour les clubs venus de loin, nous avons particulièrement remarqué la forte présence, des J14 au J18, des embarcations de Nancy, de Saint Cassien et de Bayonne. Il faudra que nous en tenions compte pour les mois et années à venir.

Vous pouvez consulter tous les résultats sur la page événement de la régate : https://www.aviron-auvergne-rhone-alpes.fr/evenement/regate-savoie-mont-blanc/

Jean-Pierre Bonini

Crédit Photo : Médias Aviron

Article précédent
Championnat Jeune : Le programme de Cordelle est en ligne
Article suivant
Championnat Jeune : Le programme d’Aiguebelette est en ligne

Articles liés

Menu
Réactions