Jour J pour Cazaubon 2017

Ce n’est pas à un débarquement comme celui des plages de Normandie auquel nous allons assister sur le bassin de l’Uby. En effet, les équipages vont plutôt y embarquer mais autant la taille de la flotte Auvergne-Rhône-Alpes que la détermination qui anime l’esprit de nos rameurs peuvent nous faire penser au D Day.

Nous les avions laissé sur les berges tranquilles du Lac d’Aiguebelette il y a deux semaines pour les championnats de Zone où leur mission était de se qualifier. Les rameuses et les rameurs de notre région ont porté haut les couleurs de leur Ligue en remportant sept des onze finales, en prenant huit deuxièmes places et neuf troisièmes. Le schéma est le même en handi-aviron puisque, sur les trois finales, l’on compte deux victoires et deux médailles de bronze.

Au total, 96 embarcations de la Ligue dont les rameuses et rameurs tenteront de s’attribuer titres, médailles et qualifications dans les différents collectifs juniors et seniors.

Ce sont d’abord Juliette Lunatti et Juliette Baron, de l’Aviron Grenoblois, qui dominaient le 2 sans barreur J18 et faisaient une démonstration de technique et d’efficacité très remarquée par les connaisseurs. Une place en finale A serait une belle performance pour ce jeune équipage.

Toujours chez les dames, mais en seniors, la mixte AUN Lyon-Aviron Grenoblois, composée de Claire Chanut et Léa Duret mettaient à belle distance les autres 2 sans barreur. Le haut du podium est envisageable pour cet équipage expérimenté.

Le nouveau tandem, Franck Solforosi et Thibault Rémy ( AUN Lyon-Meyzieu ) s’emparait du titre en 2 sans barreur PL, après une belle lutte avec un équipage homogène de l’AUN Lyon (Abdellaoui-Girerd). Les champions du mondes Alexis Guérinot (CA Lyon) et Augustin Mouterde (AUN Lyon) étant forfait sur blessure d’Augustin, cette superbe mixte Lyonnaise visera le titre.

Chez les « lourds » du 2 sans barreur, l’explication de texte fut de toute beauté puisque moins de 4 secondes séparaient les trois premiers équipages. Le titre revenait à l’Annécien Benoît Demey associé cette année au Boulonnais Benoît Brunet. La finale A de Cazaubon sera certainement un très beau spectacle à suspens.

Pour la Grenobloise Laura Tarantola, en skiff PL, la victoire était attendue et fut acquise avec maestria, malgré une opposition de grande qualité. Le titre national 2017 devrait rester dans les pelles de l’ambitieuse Iséroise.

Le sculler PL d’Annecy, Damien Piqueras, dut s’exprimer à fond pour remporter l’or sur la ligne d’arrivée. C’est un sacré menu qui l’attendra dans le Gers ; il sera opposé aux deux champions olympiques 2016 Jérémie Azou et Pierre Houin, mais également à Stany Delayre, excusez du peu ! Alexis Guérinot qualifié en skiff aura à coeur de prouver sa grande valeur en essayant d’entrer en finale A.

Jérémie Azou qui, une fois n’est pas coutume, pimentait la finale du skiff TC face à Hugo Boucheron. Un mano à mano mémorable qui ne tournera à l’avantage de l’Avignonais que dans les derniers coups de pelles.

En skiff seniors dames, l’Aviron Grenoblois remportait la médaille d’or grâce à la rameuse olympique Noémie Kober après une « belle partie de manivelles » avec la finaliste de Rio, la Niçoise Elodie Ravera. A Cazaubon, il faudra ajouter Hélène Lefebvre dans la course au podium.

Enfin, la mixte Aviron Grenoblois-AS Fontaine avec Sabine Da Dalt et Anne-Laure Frappart remportait le 2 sans barreur LTA et aura à cœur de conserver son titre. Pascal Danière ( Aviron Roanne le Coteau ) en skiff AS s’appuiera sur sa victoire d’Aiguebelette pour conquérir une nouvelle médaille dans le Sud-Ouest.

Le jour J est tout proche l’impatience nous gagne ! Bonne chance à tous nos rameurs.

Jean-Pierre Bonini

Article précédent
Liste des J16 sélectionnés pour la coupe de France 2017
Article suivant
6 titres pour la région Auvergne-Rhône-Alpes à Cazaubon

Articles liés

Menu
Réactions