Sprint 2017 : La ligue va vite et tellement bien !

Depuis leur création en 2013 sur ce même bassin de Mantes-la-Jolie où ils viennent de se dérouler, les Championnats de France Sprint ont connu un succès croissant avec de plus en plus de participants de grande valeur. On ne comptait plus les internationaux actuels ou jeunes retraités intégrés dans des embarcations de club de haut niveau qui permirent d’assister à un spectacle très rythmé et à suspens. La télévision, France O en l’occurrence, avait fait le bon choix en retransmettant en direct cet évènement commenté par Alexandre Boyon, le plus « rameur » des journalistes sportifs, assisté de Julien Valla.

Si l’on tient compte des Sprint, des Critérium et des courses Handi, les bateaux des clubs de la Ligue ont participé à 28 finales, remportant 6 médailles d’or, 6 d’argent et 6 de bronze.

Championnats Sprint

Vraiment, nous avons assisté à des courses de très haut niveau et l’on peut se féliciter que les deux huit soient remportés par des clubs de la Ligue.

D’abord par le CA Lyon qui conservait son titre de belle manière, dominant tout le week-end Verdun, Bergerac, Grenoble, Bordeaux et Toulouse. Excusez du peu ! Il faut dire qu’il y avait du beau monde dans cette embarcation : Adrien MATHIAS, Romain REPPELIN, Antoine NOUGAREDE, Benoît BARATIN, Hugo BOUCHERON, Vincent MARTIN, Raphaël ANDRE, Benjamin CHABANET avec à la barre Maeva WAGNER qui orchestrait le tout.

Quelques minutes avant c’était l’Aviron Grenoblois qui dépossédait l’ACBB du titre du huit féminin avec un bateau rajeuni à 50% par rapport aux championnats sur 2.000 mètres. Les Léa DURET, Margaux SEGRAIS, Juliette LUNATTI, Charlotte CHAMBON, Emma LUNATTI, Marlène MANGEOLLE, Nadia BERGER, Héloïse PARMENTIER et Martin CICUT, leur efficace barreur habituel, faisaient preuve d’une cohésion à toute épreuve.

En 4 de couple masculin, les rameurs de l’AUN Villefranche mettaient à mal le cœur de leurs supporters. Face à des adversaires apparemment plus huppés, du moins sur le papier, ils remportaient pour 1 centième le titre devant St Nazaire et Bergerac. Marc-Antoine BONNET, Dany PHILIBERT, Maxence VOLAY et Guillaume ROCHET montaient sur la plus haute marche du podium et ramenaient le fanion bleu, blanc, rouge en pays caladois.

Pour l’or du 2 sans barreur masculin, il fallait se tourner vers le nord de la Haute-Savoie pour trouver les champions de France, à savoir le CA Thonon avec Dimitri GUERATCHENKO et Adrien VUAGNOUX qui durent s’employer jusqu’à la ligne d’arrivée pour résister aux ambitions des deux bateaux savoyards de l’EN Aix-les-Bains qui terminaient deuxièmes (Pierre et Jean BOTTERO) et troisièmes (Benoît BELINGHERI et Lucas RUBAUD).

Ce fut une autre histoire savoyarde que nous invitèrent à partager les féminines du 2 sans barreur. Evangéline CALLOUD et Estelle CATTIN MASSON, les deux rameuses d’Aiguebelette, faisaient figure de favorites pour le titre et c’est sans appréhension et avec maîtrise qu’elles mirent à distance leurs poursuivantes parmi lesquelles les deux rameuses de l’EN Aix-les-Bains, Gwenaelle LEVEQUE et Agathe BORDIER, heureuses de remporter le bronze.

Deux médailles d’argent tombèrent dans l’escarcelle de nos rameuses et rameurs : en 2 de couple masculin d’abord avec Arthur HAUDEVILLE et Hugo PIJARD (AUN Villefranche) et avec le huit mixte de l’AUN Lyon composé de Marion COLARD, Eléonore DUBUIS, Antoine FOURNET, Franck SOLFOROSI, Victor GENANS, Romain CHASTEL, Flavie BAHUAUD, Julie MATHIEU, le barreur étant Dorian CAZALIS.

Trois embarcations auverhônalpines s’ornèrent de bronze. Aiguebelette en 4 de couple féminin (Susannah DUNCAN, Nina COURTOIS, Julie MARECHAL, Juliette NEYRAT), le CA Vichy en 4 de couple mixte (Amelia LAFAYE, Nicolas GILBERT, Hugo FRADIN, Tiphaine COGNET) et Chambéry en 2 couple mixte (Clarisse BAILLEUX, Vincent CAVARD).

Critériums

L’épreuve du 4 avec barreur féminin, réduite étrangement à la participation de deux embarcations lyonnaises, permettait à l’AC Lyon Caluire de l’emporter (Marine LERICOLAIS, Ariane PIETERS, Coline PORTIER, Philomène GERBE, barreuse Marine FAVIER) devant l’AUN Lyon (Gilliane GAUTHIER, Wieke PRUMMEL, Audrey GINISTY, Agathe POULY, barreur Dorian CAZALIS).

Elise THOMAS et Alexandra MERLIN permettait au CA Chalon sur Saône de ramener sur ses terres une médaille d’argent en 2 de couple féminin alors que le bateau de Roanne-le-Coteau s’attribuait le bronze en 4 avec barreur masculin (François FORESTIER, Alexandre CREPEL, Olivier COLOMB, Sébastien COLOMB, barreur Gabriel LE PAGE).

Handi-Aviron

Notons enfin la belle médaille d’argent acquise de haute lutte par le Vichyssois Jean-Rowane CHOCHO qui réussissait finalement à damer le pion aux rameurs de Libourne et Meaux.

Ces championnats Sprint semblent appelés à un bel avenir. Le niveau est très relevé, le spectacle est dense, rapide et intense. Cette formule devrait être un bon outil de promotion de notre sport, les médias et la télévision en particulier l’ont bien compris. A nous de faire tout ce qu’il faut pour que l’intérêt suscité ne retombe pas. Remercions enfin la qualité de l’organisation de l’AS Mantaise.

Jean-Pierre BONINI

Article précédent
Ouverture des commandes d’Ergomètres
Article suivant
Championnat Jeune : L’avant programme de Roanne est en ligne

Articles liés

Menu
Réactions