De l’or pour Laura et Hugo

Ce championnat du monde de Plovdiv en Bulgarie a permis aux couleurs de la Ligue de flotter au plus haut grâce aux deux médailles d’or obtenues pour la France en deux de couple messieurs et en skiff poids léger dame.

Hugo Boucheron, le rameur du CA Lyon, et son coéquipier, le Bayonnais Matthieu Androdias, terminaient par un coup de maître ce championnat. Leur médaille d’or européenne semblait déjà avoir débloqué les choses en matière de confiance. Tout au long du mondial la confirmation de cette impression fut présente lors des courses successives qui permirent aux deux compères d’accéder à la finale après une demi-finale victorieuse et impressionnante de sérénité. La finale victorieuse fut un bijou sur tous les plans : départ rapide, mise à distance des adversaires, technique maîtrisée très fluide et efficace. L’or revenait au plus beau et meilleur bateau de la discipline. Mais quelle dépense d’énergie. Hugo s’en souviendra longtemps quand il admirera sa superbe médaille.

La Grenobloise Laura Tarantola avait commencé sa saison internationale dans le doute après l’indisponibilité de sa coéquipière du deux de couple poids légers. Après l’argent du championnat d’Europe, elle retrouvait son bateau personnel et pouvait préparer sereinement le mondial sur le beau lac d’Aiguebelette. Et ce fut un parcours sans faute même si l’or fut très dur à conquérir. Laura se méfiait de sa fin de course et elle sut se mettre à l’abri de ses concurrentes pendant les trois quarts du parcours grâce à une technique soulignée par les connaisseurs et à une puissance acquise à l’entraînement tout au long de l’année. Elle attend maintenant de retrouver Claire Bové pour préparer en 2019 la qualification du double pour les JO de Tokyo.

Les choses ont été plus difficiles pour nos autres représentants. Maxime Ducret (CA Evian) et Alberic Cormerais (CA Lyon) sont neuvièmes en quatre de couple. La Grenobloise Noémie Kober termine treizième de la même embarcation mais chez les dames. Benoit Demey (CN Annecy) et Edouard Jonville ( Aviron Grenoblois) doivent se contenter de la quatorzième place du quatre sans barreur alors qu’ils avaient obtenus le bronze à Glasgow. Enfin Flavie Bahuaud, la Lyonnaise de l’AUN termine ce mondial en quinzième position.

Jean-Pierre Bonini

Crédit photo : Eric Marie

Article précédent
Commande groupée Ergomètres, BikeErg et Wattbike
Article suivant
Avant-programme National en 8 2018 à Décines

Articles liés

Menu
Réactions