LES ETUDIANTS ARCHITECTES SUR LE PROJET DE SERRIERES DE BRIORD

Une vingtaine d’étudiants en 4eannée d’architecture à l’école nationale de Lyon, présentaient sept projets d’aménagement, de la base nautique dans la salle du conseil. En petits groupes de réflexion ou « workshops », les étudiants ont passé cinq jours au camping du Point vert au plus près du terrain. Ils ont pu comprendre le fonctionnement de la base en observant le déroulement d’une journée type, avec différents publics et esquisser les premiers croquis de ce que pourrait être le futur de la base. Daniel Béguet, maire, élus et membres du club nautique encadrés par les enseignants de l’Ensal constituaient le jury, tantôt enchanté, parfois critique, mais à chaque fois « bluffé » par la qualité du travail rendu…..

….Le développement des activités nautiques au Point Vert et la surfréquentation du site actuel, a poussé les membres du bureau du nauticlub, la commune et les fédérations de voile de kayak et d’aviron, à étudier un réaménagement de la structure, afin de répondre davantage aux attentes des pratiquants. Conçu il y a 25 ans pour accueillir 2 à 3 classes en même temps, les bâtiments actuels ont trouvé leur limite d’utilisation. Sanitaires trop petits, douches et toilettes en nombre insuffisants, restauration collective inexistante, absence d’hébergement ou encore problème de parking ou de stockage.

Des croquis originaux

Les étudiants se sont appuyés sur les points forts du site que sont les éléments paysagers remarquables avec la montagne, la forêt et ce linéaire de plage caractéristique du Point vert pour proposer des croquis tous plus originaux les uns que les autres. Ce projet entend s’intégrer dans un développement global du site et prend en compte le camping, le restaurant ou la proximité de la Via Rhôna.

La réflexion porte aussi sur le développement d’activités sportives complémentaires déjà proposées (orientation, cirque, tir à l’arc, tennis, VTT) ou à organiser (pêche, équitation). L’aménagement futur entend aussi permettre la pratique d’activité culturelle (musique, danse, arts plastiques). Actuellement la base emploie deux permanents en équivalent temps plein, deux moniteurs pourraient venir en renfort en saison estival. La compagnie nationale du Rhône est également un partenaire à l’écoute du club, et accompagne financièrement les investissements d’avenir.

Article précédent
LES JEUX DE L’AVENIR HANDISPORT
Article suivant
DU CHANGEMENT A MONTRIOND

Articles liés

Aucun résultat.

Menu
Réactions