TERA 2017 : les Lombards domptent la Saône

Grâce à l’organisation mise en place par la Société des Régates Mâconnaises sous la conduite du président Bernard Rey, la participation de nombreux cadres, bénévoles et arbitres des différentes régions participantes, dont Auvergne Rhône-Alpes initiatrice de cette compétition, la 9ème édition du Trophée Européen des Régions à l’Aviron s’est déroulée dans d’excellentes conditions les 21 et 22 octobre sur le bassin du Breuil à Mâcon.  Cette épreuve oppose chaque année des équipages régionaux  féminins et masculins, sur 1.500 mètres, des J16 aux séniors, toujours dans une région européenne différente. Le succès est grandissant et nous avons eu cette fois le plaisir d’accueillir la Lombardie, la Romandie, le Piémont, la Toscane, le Tessin, la Bourgogne et Auvergne Rhône-Alpes bien sûr. Pour l’avenir, chaque région s’est promis de faire la promotion du TERA afin d’intéresser d’autres régions européennes. D’ores et déjà, nous savons que la 10ème édition sera organisée en 2018 par le Piémont sur le plan d’eau de Candia.

Nous avons assisté samedi après-midi et dimanche matin à des courses de haut niveau puisque certains bateaux réunissaient des championnes et champions nationaux, voire des championnes du monde juniores.

Traditionnellement, la Lombardie qui est un des bastions de l’aviron transalpin, a toujours présenté une équipe très forte et complète et ce fut encore le cas cette année, s’attribuant 9 médailles d’or sur les 24 courses pour remporter avec 167 points le Trophée. En deuxième position nous retrouvons nos amis Suisses de Romandie, 3 victoires et 142 points, qui s’étaient déplacés avec une grosse densité d’embarcations dans toutes les catégories. Les 6 victoires obtenues par notre Ligue lui permettent de terminer 3ème  avec 126 points, une certaine frustration se sentant du côté de Pascal Morel qui n’a pas pu réunir tous les athlètes espérés. Le Piémont totalise 112 points, la Toscane 83, le Tessin 59 et la Bourgogne 43.

Au chapitre des victoires de notre Ligue, trois reviennent aux J16 et trois aux séniors.

POUR  LES  J16 :

  • 4 sans féminin : Maeva et Léa MORVAN, Emilie CHARLES, Emilie MOUCHET
  • 8 féminin : FAGES, FAVRAIS, CHARLES, MOUCHET, ANDREATTA, NEYRAT, MORVAN, MORVAN, barreuse Elsa TABOULET
  • 8 masculin : PUYBARAUD, BOISSET, CHUZEL, LAMIRAL, GUERINOT, RENAUD, VIAL, TEXIER, barreur Paul HAUDEVILLE

POUR  LES  SENIORS :

  • 4 sans féminin : Estelle CATTIN-MASSON, Evangéline CALLOUD, Fanny PUYBARAUD, Louise BAUD
  • 4 sans masculin : Maxence TOLLET, Ondra ZEMAN, Loïc LEZARME, Dimitri GUERACHTCHENKO
  • 8 masculin : BELINGHERI, SENOUILLET, NOIROT, LEZARME, ZEMAN, GUERINOT, GUERACHTCHENKO, MARTIN, barreuse Layla CORAIN

 

Toutes les régions présentes ont affirmé que le TERA est maintenant un rendez-vous incontournable de leur calendrier grâce à son niveau sportif.  C’est aussi l’occasion de tester des mixtes intéressantes pour l’avenir. Enfin, tous les participants apprécient beaucoup ces moments de partage et de convivialité, en particulier cette année où le repas festif du samedi soir a réuni 400 personnes (élus, dirigeants, arbitres, bénévoles, compétiteurs, etc…) au son d’un orchestre de jazz.

Jean-Pierre BONINI

Article précédent
TERA 2017 à Macon : déplacement
Article suivant
Derniers jours pour commander vos ergomètres !

Articles liés

Menu
Réactions