Médailles pour les juniors, vagues pour les seniors

Nos représentants ont vécu des expériences très différentes, voire opposées, lors du week-end des 26 et 27 septembre.

Huit athlètes de la ligue avaient été retenus dans le collectif junior, et sept participaient au championnat d’Europe de Belgrade. Les bateaux tricolores faisaient une belle moisson de médailles, deux en or, trois d’argent et une de bronze. Un résultat exceptionnel même si Yannick Schulte, le chef du secteur junior, notait l’absence de certaines nations majeures de l’aviron.

Pour nos couleurs, ce sont les filles qui montaient sur le podium :

  • D’abord en deux sans barreuse avec l’équipage homogène composé des deux Aixoises Fleur VAUCORET et Emilie MOUCHET. Les Roumaines faisaient figure de favorites et ne rataient pas leur finale. La belle médaille d’argent conquise nettement par nos jeunes rameuses les mettait sur les rails pour les années à venir. Du côté d’Evian, elle touchait droit au cœur la famille d’Emilie.
  • Ilona REY-NOUZARET (Lyon Caluire), associée à Jeanne ROCHE (CA Marseille), Gaïa CHIAVINI (SN Monaco) et Moïra BOULORE (CA Nantes) mettaient au point une stratégie de course qui leur permettait de finir très fort et de conquérir la médaille de bronze aux dépens des Roumaines.
  • Notons également la belle première place en finale B du deux sans barreur masculin composé de Antoine MAHUT (Lyon Caluire) et Armand PFISTER ( Chambéry). Une performance qui semblait ne pas satisfaire du tout nos deux espoirs qui vont s’employer à atteindre leurs objectifs.

Passons à présent au mauvais côté de la médaille de ce même week-end avec l’annulation du championnat seniors, masters et para-aviron de Gravelines. Même si nous devons avoir une pensée pour les organisateurs locaux qui se sont investis pour cet événement très attendu, les conséquences sont très dommageables pour les clubs participants. Sportivement d’abord avec une saison qui n’en sera pas une, financièrement ensuite avec des frais de déplacement très élevés et un manque de résultats à présenter aux partenaires, pour les athlètes enfin qui doivent trouver ailleurs un moyen de se motiver. Peut-être qu’une réflexion sur ce sujet serait la bienvenue.

Allez, on se concentre sur le championnat 16-18 de Brive pour retrouver le moral !

Jean-Pierre BONINI

Photo : Damien LATASTE – MagAviron

Article précédent
Enfin des régates et des bons résultats !
Article suivant
Brive : belles médailles pas trop arrosées pour nos troupes

Articles liés

Menu
Réactions